Des carreaux, des gens, des lieux. Rencontre avec Juliette Méhaye, chargée du développement pour la Maison Josse. Elle nous décrit le parcours de production des carreaux cuits au four à bois et posés avec la technique de l'allumette.

Que cultivez-vous ?

Nous cultivons avant tout des savoir-faire, la relation avec des artisans, tous basés en France. Nos carreaux sont fabriqués à la main, dans des ateliers pour certains labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant.

Où sont ces ateliers ?

La plupart sont situés dans l’Ouest de la France où l’on trouve des sols à l’argile propice à la fabrication des carreaux en terre cuite qui sont la base de tous nos carreaux. Mais aussi dans les carrières en Bourgogne, pour la Pierre de Bourgogne taillée sur place.

paisan maison josse

Combien de couleurs ?

Il y  27 couleurs et vous pouvez créer votre propre couleur avec nous.

Les motifs sont peints à la main ?

Beaucoup de motifs sont faits au cadre, déjà dessinés, et l’émail est passé à la main au travers de ce cadre. Et pour certains motifs tout est fini à la main au pinceau.

Ensuite il y a la pose ?

Il y a une technique particulière pour les terres cuites et la pierre de bourgogne, il faut des chappes bien sûr. Pour les carreaux émaillés posés sur les murs, on utilise la technique traditionnelle de l’allumette pour les joints d’environ 2 mm.

Une fabrication uniquement sur commande ?

Tout est fabriqué sur commande, avec aucun stock pour une démarche écoresponsable. La matière première vient de France, elle est fabriquée localement sur place et tout part de centre de fabrication vers le client final.

paisan maison josse
paisan maison josse
paisan maison josse

Juliette Méhaye © PAïSAN

Les carreaux Josse ont une âme ?

Ils ont l’âme de ces artisans, de ceux qui les ont façonnés, taillés et émaillés à la main, tout est fait à la main. Chaque carreau que vous touchez n’est pas parfait, ils ne sont pas industriels, ce sont des produits façonnés par la main de l’homme, on le sent quand on les touche et c’est tout l’âme du carreau, toutes ces imperfections.

Quel est le parcours du carreau entre la terre et la maison ?

L’argile est prise dans les carrières, elle est broyée. Pour la collection patrimoine elle est foulée aux pieds, on utilise des savoir-faire ancestraux et des techniques moyenâgeuses. L’argile est ensuite façonnée à la main en carreaux ou en tomettes. Ils sont ensuite séchés pendant des mois puis passés au four, différemment suivant le type de carreau et son usage. Ce sera plus ou moins long pour les usages intérieurs ou extérieurs. Les essences de bois du four sont différentes en fonction de la couleur souhaitée, mais également avec la disposition dans le four. Sur l’extérieur du four les carreaux seront “flammés” alors qu’au centre ils auront une couleur très homogène.

Et ensuite l’émail ?

Ces bases de carreaux partent dans notre atelier qui émaille à la main nos différentes collections, unies ou à motifs. Les émaux sont fabriqués à base d’oxyde naturels et synthétiques avec nos propres recettes de couleur.

paisan maison josse

Votre couleur du moment ?

Les teintes naturelles, sédiments ou lin, clair, moyen ou foncé. Un gros retour au naturel, les sols en terre cuite et les couleurs au ton pierre qui font écho à la matière.

Un objet de votre quotidien ?

Tous nos produits d’entretien pour la terre cuite et la pierre, pour certains naturels et bio. Quand on pose un sol en terre cuite et qu’on l’entretient correctement, ce sont des sols qui peuvent durer plusieurs centaines d’années, c’est durable !

Pour cultiver le lien, une personne à nous faire découvrir ?

Le cabinet d’architectes Colibri à Annecy qui travaille sur des projets autour des matériaux durables et recyclables. Et l’esthétique est toujours au rendez-vous.

paisan maison josse

Cultiver le lien en retrouvant Maison Josse
sur Instagram : @maison_josse
et sur maisonjosse.com