Passer d’un moteur thermique à un moteur électrique pour son 2/3 roues, ça s’appelle le rétrofit électrique, et c’est possible grâce à NOIL ! Nous avons rencontré un de ses cofondateurs, Victor Breban.

Votre prénom et nom ?

Bonjour, je m’appelle Victor Breban, je suis l’un des trois cofondateurs de NOIL. NOIL c’est la première solution pour convertir un véhicule 2/3 roues thermique en véhicule électrique et je vais répondre à quelques questions pour PAïSAN !

Que cultivez-vous ?

Chez NOIL, on cultive une volonté de consommer différemment avec de l’économie circulaire en valorisant les véhicules existants et en les convertissant à l’électrique on cultive également une volonté de formation et de montée en compétence de nos installateurs partenaires sur le véhicule électrique.

Vous nous expliquez le rétrofit électrique ?

Alors le rétrofit électrique, c’est très simple ! C’est le fait de passer d’un véhicule thermique à un véhicule électrique. Comment ça se passe ? On vient changer la motorisation du véhicule. On passe d’un moteur thermique, à un moteur électrique, grâce à un kit d’électrification composé de plusieurs éléments : un moteur électrique, une batterie et un contrôleur.

PAïSAN rencontre Victor de Noil

D’où vient l’idée de se lancer dans cette activité ?

Clément, Raphaël et moi, on a décidé de lancer NOIL parce qu’on est tous les trois amis d’enfance, passionnés de deux roues, et qu’on trouvait ça bête de pas valoriser les 1,5 million de véhicules scooters présents en France et d’en acheter à nouveau toujours plus en électrique, alors qu’on peut valoriser le parc existant.

En passant à l’électrique, on modifie vraiment son empreinte carbone ?

Alors oui, toutes les études le montrent aujourd’hui, un véhicule électrique pollue moins qu’un véhicule thermique quand on prend même en compte la production des énergies, le fait de rouler avec, et également, le recyclage du véhicule. Et encore plus quand c’est du rétrofit, puisqu’on vient ajouter un kit d’électrification à un véhicule qui a déjà roulé pendant de nombreuses années auparavant, donc c’est encore plus respectueux de l’environnement, et c’est ça le but de l’économie circulaire.

Les batteries sont françaises ?

Aujourd’hui, sur les véhicules NOIL de 50cm3 et de 125cm3, les batteries sont Françaises. Sur les véhicules de plus petites cylindrées, on a pour l’instant des partenaires internationaux mais on vise à internaliser la conception des batteries, et donc que les batteries deviennent Françaises.

PAïSAN rencontre Victor de Noil

Vous êtes motards ?

Oui, les trois cofondateurs de NOIL sont fans de véhicules deux roues en tous genre et sont motards depuis plusieurs années.

Votre object du quotidien ?

Mon objet du quotidien, il est là, et c’est mes clés de Solex, électrifié par NOIL, le parfait compagnon pour se balader tranquillement !

Un lieu à nous faire découvrir ?

Alors, le lieu à vous faire découvrir, on est dedans, et c’est les ateliers de NOIL, situés à Montreuil. C’est là où sont conçus tous les kits d’électrification destinés à électrifier votre véhicule préféré.

PAïSAN rencontre Victor de Noil

Combien de temps pour le rétrofit de notre vieux Solex ?

La magie de NOIL c’est que l’électrification de votre Solex est très rapide, puisqu’elle immobilisera votre véhicule moins de 24h !

Depuis quand est-ce possible de faire ça ?

Le rétrofit est légal en France depuis un arrêté ministériel du 13 mars 2020. Cet arrêté vient encadrer l’activité du rétrofit et vient notamment mettre à plat les règles nécessaires pour convertir les véhicules thermiques en véhicules électriques. Il y a notamment les homologations que chaque rétrofiteur doit passer.

PAïSAN rencontre Victor de Noil

Vous recyclez toutes vos pièces ?

Chez NOIL, on s’engage à avoir l’impact environnemental le plus faible possible lorsqu’on électrifie un véhicule, ce qui fait que toutes les pièces qui sont retirées de ce véhicule sont traitées, recyclées et remises sur le marché de l’occasion lorsque cela est possible.

PAïSAN rencontre Victor de Noil

Un lien vers une personne ou un collectif pour une prochaine itw ?

Je vous propose d’aller rencontrer Mélodie Motta qui s’occupe du podcast « Inspire », et qui interview plein de personnes fascinantes et inspirantes et qui a beaucoup de thématiques sur l’économie circulaire et l’environnement.

On a oublié une question ?

La question oubliée, c’est « comment se différencie NOIL » ? Et bien NOIL, c’est la première entreprise en France à avoir homologué en France le rétrofit d’un véhicule, et je suis dessus, c’est celui du Solex.

L’interview vidéo de Victor
Cultiver le lien en retrouvant NOIL sur Instagram : @noil_motors et sur noil-motors.com