Rencontre avec Roman Wisznia, co-fondateur de Quark, des pegboards, en bois personnalisables qui s'adaptent à vos besoins ! Leur atelier se trouve à Métropole 19, incubateur de l'artisanat français.

Que cultivez-vous ?

On cultive l’innovation et la qualité.

Où sommes-nous ?

Nous sommes à Métropole 19, qui est un hôtel industriel dans Paris, qui joue un peu un rôle important dans la fabrication locale à Paris.

C’est quoi un pegboard ?

Un pegboard c’est un panneau perforé sur lequel on peut venir fixer différents types d’accessoires, pour permettre à chacun d’organiser et de ranger des objets qui lui tiennent à cœur.

Comment est né le pegboard ?

Le pegboard c’est un concept qui a été inventé dans les années 60 aux États-Unis, par une entreprise qui visait des applications dans le monde de l’industrie. Et puis dans les années 2010, il y a eu un peu un renouveau, un regain d’intérêt pour cet objet. Et nous, on s’est dit qu’on allait essayer de le ramener dans l’espace de la maison en proposant des boards qui soient esthétiques et fonctionnelles.

C’est un objet d’atelier à la base ?

À la base c’est un objet effectivement d’atelier qui permet de disposer ses outils, et puis de les repérer facilement, de les saisir facilement et puis de leur attribuer une place bien définie à chacun. Et donc tous les artisans connaissent un peu ce concept. Notamment en menuiserie, c’est très utilisé !

Tous vos pegboards sont faits à la main ?

Tous les pegboards sont fabriqués ici dans notre atelier par nos soins. Donc on travaille à la main, avec des outils électroportatifs ou des machines de menuiserie-ébénisterie.

Quels bois ?

Pour les accessoires, on utilise presque exclusivement du hêtre massif. Mais on pense développer un peu la gamme avec d’autres feuillus européens, comme le chêne ou le noyer.

Et pour les boards, là on est sur du contreplaqué de bouleau et on utilise aussi des panneaux de fibres compressées.

Quelles couleurs ?

On peut avoir les boards dans différentes couleurs. On a du bleu, du vert, du jaune, du rouge, du orange, de l’aubergine et du noir. Et puis on a cette couleur là, qui est l’un de nos best sellers : le bois naturel.

Les accessoires sont-ils essentiels ?

Les accessoires du pegboard sont essentiels à chacun. Chacun est libre de choisir ses accessoires. Évidemment, sans les accessoires, le pegboard ne fonctionne pas.

Le pegboard est-il personnalisable ? 

Alors oui, on propose différents types de personnalisation pour le pegboard. Donc déjà c’est un objet qui s’adapte à l’univers de chacun. Et puis en plus de ça, on propose des gravures ou des sérigraphies directement sur le pegboard.

Un pegboard pour Noël ?

Oui, absolument ! On a différents kits pour Noël et en plus, comme on est en phase de lancement, on a encore -20% sur l’ensemble du site pour tous nos kits.

Portrait de Roman dans atelier par PAïSAN©

Le bon design est-il durable ?

Alors oui, le bon design est durable ! Qui a envie de jeter un objet peu après l’avoir acheté ? À partir du moment où il y a un travail qui est réalisé pour fabriquer quelque chose, je trouve qu’il doit être utilisé le plus longtemps possible.
En addition à ça, le pegboard c’est un objet qui est durable par nature. Puisque c’est un design intemporel qu’on va pouvoir reconfigurer au fil des années, selon ses besoins, etc. Donc c’est un objet qui peut s’adapter à tous les changements, et de ce point de vue là, il n’y a pas plus durable !

Le prochain projet Quark ?

Nous, on va essayer de rentrer dans différents univers. Cela peut-être l’univers de l’audio, cela peut-être l’univers des plantes avec un mur végétal et on a également des projets pour les enfants. Des projets éducatifs avec des accessoires qui sont soit des accessoires de jeu, soit des accessoires vraiment éducatifs pour le développement cognitif.

Votre regard sur PAïSAN ?

On est à fond derrière l’initiative de PAïSAN. On pense que parler des initiatives qui prônent une production durable et raisonnée, c’est indispensable aujourd’hui. Sortir des objets qui soient de production locale et dans des matières on va dire éco-responsables, ça semble être la bonne chose à faire aujourd’hui !

Un objet de votre quotidien ?

C’est les goupilles en acier rectifié, qu’on utilise à la fois pour vérifier les tolérances des trous sur la board et qui servent également d’accessoires, soit comme support d’objet soit comme support de quasiment tous nos accessoires. Donc c’est vraiment l’accessoire clé !

Un lieu à nous faire découvrir ?

Il y a un lieu dont je suis particulièrement fan, c’est la Cité des Sciences et de l’Industrie (75) qui n’est pas très loin d’ici, à la Porte de la Villette (75),et qui est à la fois le lieu de mon enfance et mon bâtiment préféré à Paris.

Une personne ou un collectif pour notre prochaine interview ?

Je vous invite à aller voir La Collecterie qui se trouve à Montreuil (93). C’est une ressourcerie solidaire, qui permet de réutiliser, réparer et transformer des objets dont les gens ne se servent plus. Ils récupèrent ces objets-là, ils les réparent, ils les transforment et les revendent à prix très modiques. Et en plus ils emploient des gens qui sont en réinsertion professionnelle, etc.

Quelle question avons-nous oublié de vous poser ?

Est-ce qu’on peut mettre un pegboard sur un pegboard ? Et la réponse est oui ! 

Découvrez toutes nos rencontres.

Cultiver le lien en retrouvant Quark sur

get-quark.com ou sur Instagram @get.quark